Brest Infos

Camille Lecointre le retour objectif Tokyo 2020

Après une pause maternité de quelques mois à la suite de sa médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, Camille Lecointre est de retour sur l’eau. Toujours en 470 mais avec une nouvelle équipière, Aloïse Retornaz. Les deux navigatrices ont le même et unique objectif en tête : Tokyo 2020.
Camille Lecointre © Gilles Martin-Paget
Camille Lecointre © Gilles Martin-Paget

Après ces quelques mois passés aux côtés de son bébé vient l’heure du bilan : arrêter ou non la voile ? Partir sur un nouveau support ? Avec quel ou quelle équipier(e) ? … Mais pour la championne du monde en titre de 470, c’était une évidence « Je n’avais pas trop de doutes sur le fait de vouloir continuer la voile et le sport à haut niveau mais c’était important de faire le point ».

Une fois la décision prise de repartir sur une olympiade en 470, restait à déterminer quand et comment reprendre les entrainements «Je me suis très vite aperçue que j’avais perdu de la masse musculaire, je pense qu’on remarque encore plus les changements du corps quand on est sportif de haut niveau. J’ai tout à reprendre. Les deux prochains mois seront consacrés à la récupération de ma forme initiale ! » Un programme, validé par Gildas Philippe toujours entraineur national de l’équipe 470, qui sera également suivi par Aloïse Retornaz nouvelle coéquipière de Camille.

Nouvelle équipière, nouveau duo, nouvelles méthodes

Les deux jeunes femmes se sont rencontrées il y a quelques années, quand Camille donnait des cours d’Optimist à Aloise (de 9 ans sa cadette). Camille a rapidement pris contact avec la jeune championne de 470 « J’ai très vite pensé à Aloïse car elle formait un très bon équipage avec Cassandre Blandin (elles ont été championnes de France et sont, en octobre dernier, montées sur le podium de la World Cup au Japon à la 3e place). Elle a un certain niveau, de l’expérience et même si la différence d’âge est assez importante je pense qu’on peut faire de très belles choses ensemble.» 

Aloïse Retornaz, 23 ans, est une mordue de voile depuis ses 7 ans. Après Sport études, elle s’est entrainée en double avec Maëlenn Lemaître pendant 8 ans. En 420 d’abord, support avec lequel elles monteront sur plusieurs podiums internationaux, puis en 470 avec l’obtention d’un double titre de championnes du monde Jeune. Ensuite, à partir de septembre 2015 et pendant deux ans elle forme un très bon duo avec Cassandre Blandin.

Camille et Aloïse s’entraineront toutes les deux au Pôle Voile de Brest et ont conscience qu’il faudra travailler dur pour coordonner ce duo fraichement constitué. « Il s’agira de mettre au point tous les réglages techniques, nous coordonner, la définir les modalités de prise de décision, se réorganiser… Et nous répartir les rôles en fonction des points forts de chacune. » Dixit Camille Lecointre.

De l’ambition et un objectif : Tokyo 2020.

Camille et Aloïse, en accord avec Gildas Philippe, ont convenu que les mois de décembre et janvier seront consacrés à la préparation physique, les navigations commenceront à la fin du mois de janvier.

« Cette année, nous aurons de nombreux entrainements au pôle voile à Brest. Aloïse vit à Rennes, s’entraîne à Brest, ce qui va beaucoup faciliter la planification de notre travail, nos entrainements et nos navigations » 

Début avril, le nouveau duo sera à Palma pour disputer le Trofeo Princesa Sofia, puis fin avril à Hyères pour la Sailing World Cup. Début août Camille et Aloïse participeront au Championnat du monde à Aarhus au Danemark ; une échéance très importante puisqu’elle sélectionne les nations qui participeront aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Opel Brest sera le premier partenaire de cette nouvelle campagne.

02/12/2017 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter